La finale du contest Grimper AIX-EN-PROVENCE et MARSEILLE 2017

La finale du contest Grimper AIX-EN-PROVENCE et MARSEILLE 2017

La finale du contest Grimper AIX-EN-PROVENCE et MARSEILLE 2017

Voici  un jolie résumé de la finale par Vincent Albrand :

Grosses vibrations tout d’abord pour les concurrents dans des blocs puissants, techniques et soutenus, typiques du style local. Loin des circuits de style parkour propres au circuit officiel, les ouvreurs ont réussi à faire monter le compte tour des grimpeurs en zone rouge du premier au dernier mouv’. La finale aboutit à une magnifique victoire de François Kaiser devant un Gérome Pouvreau en fusion et un Alban Leviersurpris par l’intensité des passages. Chez les filles, Nolwen Berthier partage la victoire avec Fanny Gibert au terme d’un coude à coude acharné, toutes deux devançant d’un souffle Manon Hily dans une finale ou tout aurait pu se jouer jusqu’au dernier run.

Enormes vibrations du public, galvanisé par le spectacle de grimpeurs d’aussi haut niveau et l’énergie dépensée. A moins que ce soient les finalistes qui aient été galvanisés par un public d’aussi haut niveau et l’énergie dépensée ? Bonnes vibrations sur le dancefloor où tous ont pu se retrouver pour se remettre de toutes ces émotions !

Grosse réussite donc pour cette évolution des finales Grimper, qui a eu le mérite rare de plaire autant aux grimpeurs qu’aux spectateurs et organisateurs. Pour la première fois, les 5 meilleurs du classement général étaient confrontés à 5 invités. Trois blocs en 3 essais max, tout le monde se regarde et s’encourage, une formule simple et efficace qui aura clôt en beauté la saison des traditionnels contests mensuels. Car chez Grimper, non seulement on a organisé le premier contest de France en… avril 95, mais depuis on en fait tous les mois ! Un activisme qui explique peut-être le niveau des locaux, loin d’être ridicules face aux champions de France, lorsqu’ils n’étaient pas devant.

Une innovation réussie qui en cachait une autre : l’ouverture vers le haut des cotations avec le lancement du niveau doré. Un cran de plus dans l’échelle des difficultés rendu nécessaire par l’inflation du niveau des grimpeurs. Une évolution logique, un nouvel objectif pour les plus acharnés des grimpeurs locaux et la concrétisation de leur progression. Un cran ayant été rajouté tous les 10 ans, on vous donne d’ores et déjà rendez vous pour le prochain mais il va falloir vous entraîner !

Une formule gagnante donc, un spectacle de haute volée dans une ambiance surchauffée, un événement à ne pas rater, le rendez-vous et déjà pris pour la finale 2018. Et pourquoi pas vous qualifier, en participant aux contests mensuels, tous les derniers vendredi de chaque mois, de septembre à mai ?

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *