Un été avec Sebastien Bouin, escalade en Norvège et Gorges du Verdon

Un été avec Sebastien Bouin, escalade en Norvège et Gorges du Verdon

Un été avec Sebastien Bouin, escalade en Norvège et Gorges du Verdon

Fin Mars, nous vous avions introduit la venue de Sebastien Bouin au sein de la famille Grimper. Depuis vous imaginez bien qu’il n’a pas chômé et que cet été fut assez mouvementé pour notre falaisiste hors paire.

Entre la Norvège et le Verdon, il a réussi à chiper quelques belles croix :

seb-bouin-escalade-performance

Tout d’abord en Norvège c’est Thor’s Hammer qui est tombé dans sa besace. Initialement coté 9a+ par Adam Ondra.

Je pense que cette voie tourne plus au alentours du 9a suite à la découverte de nouvelles méthodes.

Ensuite il a bossé ce qu’il considère comme le vrai projet : « Move » 9b/9b+. Les pions sont placés pour l’année prochaine…à suivre…

seb-bouin-escalade-rockvision

Après le dépaysement de la Norvège, le Verdon était en ligne de mire.

Pas sans mal « L’homme demain » tombe à la falaise de la Ramirole. Il signe la FA (first Ascent) de cette king line en 9a/9a+ (un cran au dessus de Thor’s hammer).

Mais il en reste pas là et décide de se fourvoyer dans une autre voie au niveau extrème : « la rage d’adam », éstimé à un probable 9a+/9b.

verdon-deep-water-soloing

Essais en 2007 avant la réalisation de Seb Bouin « tes sangles longues n’y changerons rien » 8a+

Toujours dans le Verdon nous pouvons aussi noter la libération en deep water soloing de « tes sangles longues n’y changerons rien » 8a+. Le niveau est certe bien plus faible mais non moins spectaculaire. Cette voie de plus de 22 m, située à l’entrée des gorges par le pont du Galetas, mérite préparation et concentration. Pour l’avoir déjà essayé 3 ans auparavant, en chutant dans le crux de fin de voie, je sais bien qu’elle ne peut se prendre à la légère. Après une section résistante, le crux aléatoire se trouve non loin des 18 à 20 mètre de haut. La chute est donc à éviter lorsque l’on a le niveau :-). Après un gros gros croisé dans un petit mono-doigt fuyant, il faut dynamiser loin dans une prise désaxée.

L’été prochain sera donc encore chargé par Seb Bouin qui laisse de nombreux projets. Cependant les projets d’hiver vont commencer à être en conditions. Au programme pour Seb : « salida del sol » 9a à cantobre, « la rambla » 9a+ Siurana, « CRS » 9a+ mollans, …

A bientôt donc pour de nouvelles aventures,

Article : Sébastien BOUIN & Sebastien BATEL